Entretien piscine Bestway

Traitement de l’eau d’une piscine Bestway : l’essentiel à savoir

Traitement de l’eau d’une piscine Bestway : l’essentiel à savoir

Le traitement de l’eau d’une piscine Bestway est assuré à 80 % par le système de filtration et à 20 % par les produits de traitement. Assurant la qualité de l'eau, en vue d’un confort d'utilisation optimal, le traitement consiste surtout à maintenir l’équilibre de l’eau et à la désinfecter.

Équilibrer l’eau d’une piscine Bestway

Le traitement de l’eau d’une piscine Bestway passe par une opération d’équilibrage. Il s’agit de se référer à trois indicateurs, à savoir le pH (potentiel hydrogène), le TAC (alcalinité totale) et la TH (dureté totale).

Le pH

Le pH est un indicateur du taux d’acidité de l’eau d’une piscine Bestway. Il doit se situer entre 7,2 et 7,8 pour être compatible avec les produits de traitement. Le recours à un régulateur automatique de pH est d’ailleurs très recommandé. Cet outil sera, soit monté directement sur le système de filtration (régulateur autonome), soit couplé à un système de désinfection automatisée.

Le TAC

Le TAC indique quant à lui l’alcalinité totale de l’eau, c’est-à-dire la teneur en ions carbonates et bicarbonates, ainsi que le taux d’hydroxydes. Des particules carbones qui empêchent les dépôts calcaires et la formation du tartre. En outre, un TAC élevé est synonyme d’un pH stable.

Le TH

Pour sa part, le TH est un indicateur de la dureté de l’eau, c’est-à-dire la teneur en magnésium et en calcium. Si l’eau du bassin affiche un TH supérieur à 25 °f (degré français), mieux vaut utiliser un séquestrant calcaire, à raison d’une à deux fois par an. On évite ainsi l’entartrage prématuré des revêtements et des équipements de piscine.

 

Les produits de traitement de l’eau d’une piscine Bestway

Le traitement de l’eau d’une piscine Bestway implique aussi l’utilisation de produits destinés à éliminer les bactéries et autres micro-organismes.

Le chlore

Le chlore est la solution de traitement la plus courante, notamment pour une piscine Bestway de type familial. Une tendance qui s’explique notamment par son coût très abordable. Stabilisé ou non-stabilisé, le chlore se voit attribuer un rôle désinfectant, oxydant et algicide.

Le traitement se résume alors à placer des galets de chlore dans les skimmers. Sa diffusion à travers toute l’eau du bassin est assurée par le système de filtration (circulation de l’eau). Pour les grands bassins, le mieux est de se tourner vers des stockeurs de galets à diffusion lente, à placer directement à la surface de l’eau.

Avec le chlore, le tout est de savoir bien le doser. Un sous-dosage compromet la désinfection. De même, un surdosage a un impact négatif sur le confort des baigneurs (irritation des yeux et de la peau).

Le brome

Le brome présente à peu près les mêmes propriétés désinfectantes que le chlore. Contrairement à ce dernier, il agit quelles que soient la valeur du pH et la température de l’eau (même à plus de 28 °C). De même, il est complètement inodore. Son insensibilité aux UV permet de faire l’impasse sur des stabilisateurs, et donc de produits de traitement supplémentaires. Seul bémol : le brome est d’un coût de 20 à 40 % plus cher que le chlore.

Le sel

Le traitement au sel implique l’utilisation d’un électrolyseur de piscine Bestway. Cet outil a pour rôle de transformer le sel en hypochlorite de sodium (chlore non stabilisé). Un désinfectant, dont l’efficacité contre les germes n’est plus à faire. Sous l’effet des UV, l’hypochlorite de sodium redevient du sel. On assiste alors à un cycle vertueux qui se perpétue.

Néanmoins, pour des performances accrues en termes de désinfection, il est recommandé d’utiliser du sel de piscine. D’une grande pureté, celui-ci ne représente aucun danger pour les revêtements de piscine.

Les ultraviolets

Le traitement aux UV consiste à recourir à un appareil diffusant des rayonnements de type C. Une longueur d'onde qui est reconnue pour son pouvoir bactéricide. Les micro-organismes présents dans l’eau du bassin seront alors détruits, de manière instantanée.

En revanche, cette méthode ne suffit pas à elle seule à traiter l’eau d’une piscine Bestway : Les UV n’ont effectivement aucune propriété désinfectante. Il faudra alors le coupler avec un produit rémanent (chlore, brome, oxygène actif liquide…).

L’oxygène actif

L'oxygène actif compte aussi parmi les produits de traitement les plus prisés. En effet, il est le garant d’une eau inodore et non-irritante. Il reste néanmoins très sensible aux variations de pH, aux UV et à la température de l'eau. Les utilisateurs seront donc amenés à le combiner avec d'autres produits de traitement, dont le brome.

Sur le même sujet

Une dalle de béton assure la stabilité de votre piscine Bestway. Il s’agit d’une solution économique et pratique si vous ne souhaitez pas faire construire une piscine enterrée et préférez installer une piscine hors sol. Dans quel cas et comment la réaliser ?

Pour l’entretien et le nettoyage de votre piscine, vous pouvez investir dans l’achat d’un aspirateur à batterie Bestway. Comment fonctionne ce type d’appareil ? Et quels sont ses avantages comparés à un balai aspirateur qui se branche sur la prise balai ? Voici quelques éléments de réponses.

Le nettoyage d’une pompe de piscine Bestway est à effectuer sur une base régulière. Une recommandation qui vise à éviter la panne, rendant ainsi la piscine inutilisable. En effet, la pompe s’apparente au « cœur » même du système de filtration. Si elle est dans l’impossibilité d’assurer son rôle, l’eau ne parvient plus au filtre, ce qui signifie la persistance des impuretés. De plus, la stagnation de l’eau est synonyme de non diffusion des produits de traitement, mais aussi de la prolifération des algues.

Les plus lus

keyboard_arrow_up