Avis piscine hors-sol Bestway

Comment installer sa piscine en béton Naturalis ?

Vous avez choisi une piscine en béton Naturalis pour profiter de l’été dans votre jardin. Une fois livrée chez vous, vous pouvez tout de suite procéder à son installation. Avec la notice de montage fournie, cette opération qui se déroule en 9 étapes n’est pas difficile à réaliser. Néanmoins, il est utile de vous faire aider par une ou deux autres personnes, ne serait-ce que pour les travaux de manutention. Toutefois, en cas de problème ou si vous ne disposez pas d’assez de compétences en bricolage, il est conseillé de recourir aux services d’un professionnel.

Étape 1 : Choix et préparation du terrain

Choix du terrain

La piscine en béton Naturalis requiert un terrain compact, stable, et qui n’a pas fait l’objet d’un remblai durant les 10 dernières années.

De préférence, choisissez un endroit bien exposé au soleil surtout durant la matinée afin de chauffer l’eau plus rapidement. Installez également votre piscine en béton Naturalis à l’écart des arbres et végétaux, et aussi à l’abri du vent.

Vous devez également vous renseigner au préalable sur les formalités à remplir avant l’installation de votre piscine en béton Naturalis. Si vous avez opté pour un modèle inférieur à 10 m2, aucune démarche administrative n’est nécessaire. Pour une piscine plus grande, une déclaration de travaux suffit.

Préparation du terrain

Délimitation

Une fois l’emplacement choisi, tracez le contour de la surface d’installation de la piscine en béton Naturalis.

Pour une piscine en béton Naturalis décagonale avec un diamètre de 4,95 m et une hauteur de 1,40 m (Réf : 01.01KPNTDE01TE455455140), il faudra tracer une forme carrée de 5,25 m x 5,25 m.

Et pour une piscine en béton Naturalis rectangulaire aux dimensions de 4,67 x 3,24 x 1,40 m (Réf : 01.01KPNTRE01TE290431140), le tracé sera de la même forme et avec les mêmes dimensions.

Extraction de la terre végétale

En respectant la délimitation effectuée, vous devez maintenant enlever une motte de terre de 50 cm d’épaisseur. Conservez bien cette terre végétale, car elle servira encore de remblai à la fin de l’installation.

Si des branchages ou des plantes se trouvent à l'intérieur de la surface délimitée, il faut d’abord les enlever.

Pose de la dalle en béton

Afin d’assurer la stabilité de votre piscine en béton Naturalis, il est recommandé par le fabricant de poser comme support, une dalle bétonnée de 10 cm d’épaisseur au minimum.

Pour ce faire, placez d’abord un treillis métallique soudé ayant la même forme et la même taille que l’emplacement prévu. Puis, versez-y une couche de béton dosé à 350 kg. À titre indicatif, 1 m3 de béton pour ce dosage requiert 7 sacs de 50 kg de ciment, 680 kg de sable de rivière, et 1175 kg de gravillon.

Marquage

Une fois la dalle bétonnée bien sèche, il faudra encore la rendre bien lisse et dépourvue d’aspérités. Après cela, tracez la forme exacte, avec les dimensions précises, de votre piscine en béton Naturalis. Et marquez les points d’emplacement de chaque poteau : les poteaux d’angle à chaque coin, et les poteaux droits entre chaque poteau d’angle.  

Étape 2 : Fixation des poteaux et des profilés en aluminium

L’essentiel à savoir avant de fixer les poteaux

Les poteaux d’angle servent à la fois de pilier et de balise indiquant l’angle et la direction de mise en place des panneaux en béton. Les poteaux droits, quant à eux, servent principalement de pilier de renfort pour l’ensemble de la structure. Pour permettre l’union des poteaux droits et des poteaux d’angle, il suffit de vous servir des cornières d’union qui sont fournies lors de la livraison.

Entre chaque poteau, vous devez mettre en place des profilés en aluminium afin de servir de support aux traverses. Ils sont à placer juste au-dessus de l’acier galvanisé qui sert de structure de base.

L’installation proprement dite

Par exemple, la piscine en béton Naturalis de forme décagonale allongée aux dimensions de 7,77 x 4,74 x 1,30 m (Réf : 01.01KPNTDE03TE434737128), comprend 4 poteaux droits, 10 poteaux d’angle, et 14 profilés en aluminium.

Pour fixer un poteau d’angle, placez-le d’abord sur le point d’emplacement prévu. Puis, à l’aide d’une perceuse, perforez la dalle en béton à l’endroit précis où se situe la perforation à la base du poteau. Insérez-y ensuite l’une des chevilles métalliques fournies, et serrez la vis de fixation. Ce même procédé est à refaire pour la fixation du poteau droit ainsi que de la structure de base en acier.

Quant au profilé, sa fixation se fait directement sur la structure de base à l’aide d’une vis. Et pour réaliser la fixation d’un poteau d’angle avec un poteau droit, aucune perforation n’est plus nécessaire. Il suffit de les unir en fixant deux cornières (en haut et en bas) à l’aide de vis. L’ensemble de ces opérations est à répéter jusqu’à ce que tous les poteaux et profilés en alu soient en place.

Étape 3 : Installation des traverses

L’essentiel à savoir avant l’installation des traverses

Les traverses d’une piscine en béton Naturalis sont classées par ordre de numérotation selon leur position par rapport à la structure de base. Les traverses n° 1 sont ainsi celles qui sont à placer en premier, juste après les profilés en aluminium. Et les traverses n° 5 sont à installer en dernier, juste au-dessous des margelles.

Cas pratique

Vous avez choisi une piscine en béton Naturalis décagonale ayant un diamètre de 4,95 m et une hauteur de 1,30 m (Réf : 01.01KPNTDE01TE455455128) ? Le kit est composé de 10 traverses n° 1, 76 traverses n° 2, 9 traverses n° 3, 1 traverse n° 4, et 2 traverses n° 5.

En premier lieu, appliquez du cordon de silicone sur le dessus de la partie interne du profilé en aluminium. Ensuite, placez sur ce profilé la première traverse de manière à respecter le sens de placement de haut en bas.

Après cela, installez la traverse suivante après avoir appliqué de la silicone sur la précédente. Répétez l’ensemble de ces opérations pour le reste de toutes les traverses. Il ne faut surtout pas mélanger l’ordre d’installation de chaque traverse.

En ce qui concerne les deux traverses qui portent le n° 5, elles sont à placer sur la même rangée, mais aux deux extrémités (gauche et droite). La plaque de fixation du skimfiltre sera placée au milieu. 

Étape 4 : Mise en place des supports de margelles et de liner

Les supports de margelles sont déjà perforés, il suffit de les fixer sur les poteaux droits à l’aide des vis à écrous qui sont fournies. Et au niveau de chaque coin, il faut mettre en place des supports d’angles.

Quant aux supports de margelles d’échelles, leur emplacement va dépendre du choix du positionnement des échelles par rapport à l’ensemble de la structure (côté droit ou côté gauche). Pour assurer une bonne fixation des supports, il est vivement conseillé d’appliquer de la silicone entre les poteaux et les supports.

Chacun des supports de margelles est doté d’une petite surface métallique permettant la fixation du support de liner. Appliquez-y de la silicone avant de terminer la fixation par des vis.

Étape 5 : Fixation des panneaux de protection

Perforés au préalable, les panneaux de protection en acier sont à fixer à l’aide des vis fournies. À noter que leur fixation devrait toujours commencer au niveau du mur du skimmer.

Lors de la mise en place de chaque panneau, il faut veiller à ce que celui-ci soit parfaitement situé entre une traverse et un support de margelle.

Pour mettre côte à côte deux panneaux de protection, il faudra superposer les deux marges de 1,5 cm de la partie gauche (premier panneau) et de la partie droite (deuxième panneau).

Au niveau de l’intersection entre chaque poteau d’angle et poteau droit, des cornières métalliques en forme de W sont à mettre en place. Elles sont ensuite suivies de cornières d’angle permettant à l’intérieur du bassin d’avoir la même forme que la structure extérieure.

Lorsque tous les panneaux de protection sont en place, il ne reste plus qu’à cacher les têtes de vis à l’aide d’un ruban adhésif. Pareillement, du ruban adhésif est à appliquer au niveau de toutes les jonctions du panneau avec les accessoires et équipements de la piscine en béton Naturalis.

Étape 6 : Mise en place du dispositif de filtration

Installation du skimfiltre

Le skimfiltre est doté de deux composants. Le premier qui constitue la partie supérieure est à placer au niveau de l’emplacement prévu pour le skimmer, à l’aide des vis qui sont fournies avec l’accessoire.

Le second composant devra ensuite être fixé au premier à l’aide d’une colle forte. Lors de l’assemblage des deux parties, il faut veiller à ce que la sortie du skimfiltre soit orientée vers la pompe de filtration.

Pose de la buse de refoulement

La buse de refoulement à mettre en place sur l’emplacement prévu à cet effet. La face filetée devra être placée à l’intérieur afin de permettre la fixation par vis de l’extérieur.

Étape 6 : Pose du feutre géotextile et du liner

Mise en place du feutre géotextile

Étalez la moquette géotextile sur la surface entière du fond de la piscine en béton Naturalis. Lors de sa mise en place, assurez-vous bien que tout soit parfaitement plat et lisse. Enfin, fixez l’ensemble à l’aide d’un ruban adhésif.

Pose du liner

Placez la partie supérieure du liner au niveau de son support d’accrochage et laissez défiler verticalement le reste. Cela permettra au liner de se fixer automatiquement. Pour avoir une surface lisse, effectuez une pression manuelle du liner avec votre pouce.

Terminez la mise en place du liner par le remplissage de la piscine jusqu’à une hauteur de 30 cm environ. La pression de l’eau permet d’éliminer tous les plis.

Enfin, fixez les brides d’étanchéité ainsi que les joints sur le liner.

Étape 7 : Installation des tuyaux et raccords d’eau

Avant de remplir la piscine, il faudra encore effectuer des travaux de plomberie. Vous devez installer tous les tuyaux qui raccordent le bassin au système de filtration. Toutes les étapes à suivre sont décrites dans la notice de montage. Toutefois, en cas de doute quant à la réalisation de ces tâches mieux vaut faire appel à un professionnel.

Étape 8 : Mise en place des margelles et des échelles

La mise en place des margelles et des échelles est très facile à réaliser, car il suffit de les placer sur les supports qui ont été installés auparavant. En plus des vis fournies, l’usage de la silicone peut être très utile pour renforcer davantage la fixation.

Étape 9 : Remblayage et remplissage de la piscine

Lorsque tout est en place, la piscine peut être remplie d’eau. Selon la taille de la piscine en béton Naturalis, cela peut se faire en une journée ou plus.

Durant ce temps, remblayez le pourtour de la piscine avec de la terre végétale initiale. Afin d’assurer l’imperméabilité de la zone, pensez à la couvrir d’une couche de béton. Dans les endroits qui sont susceptibles d’être inondés, il est même préférable de mettre en place un système de drainage du sol.

Sur le même sujet

Pratique et élégante, la piscine en béton imitation bois Naturalis se décline sous une multitude de formes afin de s’adapter à tous les espaces extérieurs. Les jardins étroits peuvent être ornés à l'aide de bassins carrés ou arrondis. Les plus exigeants opteront néanmoins pour un modèle rectangulaire ou ovale afin de pouvoir profiter des bienfaits de la natation.

La piscine en béton Naturalis se présente comme une alternative sérieuse à la piscine en bois. Cette pièce d’eau fait le lien entre le bassin en béton traditionnel et les modèles en bois. Cela permet de profiter des avantages esthétiques du bois, sans les inconvénients inhérents à ce matériau.

Avant d’installer une piscine Naturalis, vous devez vous renseigner au préalable sur les formalités administratives à entamer. Dans certains cas, aucune démarche n’est requise alors que dans d’autres circonstances, une déclaration de travaux ou même une demande de permis de construire est exigée. Il est également à noter qu’une piscine Naturalis peut être soumise à différentes taxes. Le point dans ce dossier.  

Les plus lus

keyboard_arrow_up