Guide Piscine

Comment vider une piscine ?

Que faire avant de vider votre piscine ?

Avant de vider votre piscine, vous devez :

Vous renseigner auprès de la mairie

D’abord, sachez que la vidange d’une piscine est une opération réglementée. Selon l’article R 1331-2 du code de la santé publique, il ne faut pas envoyer les eaux usées du bassin vers le tout-à-l’égout.

Puis, chaque commune peut également avoir ses propres réglementations. Si vous désirez vidanger les eaux de votre bassin sur votre terrain ou encore dans le réseau collectif des eaux pluviales, vous devriez peut-être obtenir au préalable une dérogation spéciale de votre préfecture ou de votre commune.

Informer les voisins

Il est également recommandé d’informer vos voisins immédiats que vous allez vider votre piscine enterrée. C’est d’autant plus utile si votre terrain est en pente et que les eaux évacuées se dirigent vers leur terrain. S’ils possèdent une piscine, n’hésitez pas à leur demander conseil.

Arrêter le traitement de l’eau

Pour limiter au maximum le rejet de produits chimiques dans la nature, pensez à stopper le traitement de l’eau au moins 7 jours avant la vidange du bassin. Ainsi, si vous évacuez par la suite l’eau du bassin dans le jardin, elle ne risque pas d’endommager votre pelouse, vos plantes et votre environnement extérieur.

Si vous comptez effectuer l’évacuation par épandage au sol, procédez progressivement. De cette manière, vous éviterez d’inonder votre jardin. Pour que vous puissiez surveiller le déroulement de l’opération, il est ainsi recommandé d’effectuer la vidange du bassin en journée.

Quand vider votre piscine ?

Vider une piscine enterrée ou hors sol ne se fait pas à n’importe quel moment de l’année.

Les périodes à éviter

Pour ne pas prendre de risques, il faut éviter de vider votre piscine en période de pluie ou à la fin de l’automne. Non seulement cela pourrait endommager votre piscine, mais ce serait aussi dommage de vider votre bassin et de ne pas pouvoir en profiter rapidement à nouveau parce que le terrain autour est imbibé d’eau.

Les périodes idéales

Le moment idéal pour effectuer la vidange se situe au cœur de la saison sèche. Durant cette période, le risque d’inondation est minime. Et l’eau évacuée s'évapore rapidement.

Vous pouvez aussi vider votre piscine enterrée après sa remise en service, lorsque vous ne l’utilisez pas encore. Ce qui vous permet par la même occasion de profiter d’une eau claire, neuve et limpide pour la belle saison.

Comment vider une piscine enterrée ?

Certes, une piscine enterrée nécessite des travaux et un investissement plus coûteux. Mais, elle est très esthétique et dope la valeur de votre habitation. À un certain moment, vous vous demandez si vous devez entièrement votre bassin. Il faut noter que cette opération est à la fois coûteuse et risquée. Aussi, avant de s’y prendre, il faut prendre un certain nombre de précautions.

Vider une piscine enterrée : quels sont les risques ?

Dès le départ, vous devez savoir que la vidange totale de votre piscine enterrée n’est à effectuer qu’en dernier recours. Vous devez ainsi avoir une raison bien valable pour procéder à cette opération.

Fissure de la structure

En effet, vider entièrement votre bassin pourrait fracturer sa structure. En effet, si votre piscine enterrée ne contient plus d’eau, elle ne pourra pas contrer la pression naturelle exercée par le terrain alentour. Le sol va donc faire pression sur le fond du bassin ainsi que sur ses parois. Par conséquent, ceux-ci peuvent s’affaisser, se soulever, se fissurer ou bouger. Et ce, qu’il s’agisse de parois en panneaux, en polyester, en béton ou encore en bois.

Dégradation du revêtement intérieur

Si vous avez une piscine enterrée avec liner, le fait de la vider complètement risque d’endommager ce dernier. Ce qui vous contraint à le remplacer. Le risque de dégradation est aussi présent pour les autres types de revêtement : peinture, carrelage ou enduit.

Quand et pourquoi vider une piscine enterrée ?

En général, il n’est pas nécessaire de vider complètement une piscine enterrée que tous les 5 ans. Toutefois, certaines situations peuvent vous contraindre à effectuer une vidange complète du bassin.

Une eau verte ou trop trouble

Le soleil sera bientôt de retour, et vous comptez remettre en service votre bassin. Toutefois, vous constatez que l’eau de votre piscine est sale. Vous avez lancé la filtration pendant de nombreuses heures, et avez effectué un traitement-choc. Mais ces opérations n’ont abouti à rien : l’eau du bassin reste verte ou trouble et vous ne voyez toujours pas le fond de la piscine. Dans ce cas, la vidange du bassin est votre dernière solution.

Souvent, ce problème est dû à une eau sur-stabilisée. Renouveler l’eau de votre bassin par quart une fois par an permet d’éviter ce problème.

Une piscine entartrée

Si vous constatez que les parois du bassin ainsi que son fonds sont envahis par une couche grisâtre, alors la vidange de la piscine est aussi inévitable. En effet, cela signifie que les algues prolifèrent dans l’eau.

Nécessité de faire des travaux

Si vous projetez de rénover ou d’embellir votre bassin, vous pourriez être amené à effectuer une vidange complète de celle-ci. C’est par exemple le cas si vous désirez réparer des fissures, remplacer votre liner, rénover le revêtement, etc.

Comment vider votre piscine enterrée ?

Attention, vous ne devez pas effectuer une vidange du bassin si le terrain autour de celui-ci est gorgé d’eau. En effet, cela ne fera qu’amplifier la pression qu’exerce le sol sur les parois ainsi que le fond du bassin. Par conséquent, la structure peut se fracturer et se fondre. L’installation d’un puits de décompression est le moyen le plus efficace pour savoir si le sol est gorgé d’eau ou non. Normalement, celui-ci aurait dû être réalisé au moment de la construction de la piscine.

Il est aussi conseillé de contacter au préalable un professionnel ou directement le fabricant de votre piscine. Il vous donner des conseils et des recommandations qui éviteront à votre bassin des dommages irréversibles.

Pour vider votre piscine enterrée, vous avez deux possibilités.

Via la bande de fond

Si votre piscine est équipée d’une bande de fond, il suffit d’ouvrir sa ou ses vannes et de fermer celles des skimmers. Mais avant cela, vous devez absolument arrêter la pompe de filtration. Ensuite, positionnez la vanne du filtre à sable sur «égout ». Ensuite, fixez un tuyau qui va amener l’eau vers l’endroit d’évacuation prévu. Enfin, il ne vous reste plus qu’à mettre en route le système de filtration.

Avec une pompe vide-cave

Si votre piscine est équipée d’un système de filtration monobloc, il vous faut utiliser une pompe électrique vide cave pour la vider. Cet appareil remonte l’eau et l’évacue hors de la piscine. Assurez-vous que votre pompe de vide-cave soit compatible avec les eaux chlorées.

Ne pas laisser la piscine vide pendant trop longtemps

Afin d’éviter d’endommager la structure de votre bassin, il est recommandé d’effectuer rapidement les opérations nécessaires.

Quelles techniques utiliser pour vider une piscine hors sol ?

Vous avez plutôt une piscine hors sol ? Plusieurs situations peuvent vous amener à la vider.

Pourquoi vider une piscine hors sol ?

Si votre piscine hors sol n’est pas équipée d’un système de filtration, alors vous devez alors la vider régulièrement et remplacer l’eau.

Après la belle saison, vous allez ranger votre piscine hors sol. Dans ce cas, il vous faut bien évidemment la vider et bien la faire sécher.

Enfin, si votre piscine n’est pas installée correctement, ou encore si vous désirez changer son emplacement, il faut la vider au préalable.

Comment vider une piscine hors sol ?

Il existe plusieurs techniques pour vider une piscine hors sol.

Vidange avec tuyau d’arrosage

C’est la solution la plus simple si vous avez une piscine autoportée ou gonflable. Vous avez juste à brancher le tuyau au bouchon qui se trouve au fond de votre piscine hors sol. Puis, vous le dirigez vers l’endroit choisi. Aspirez un peu l’air par la bouche pour amorcer le tuyau. Vous attendez à ce que le bassin soit vide.

Vidange par siphonnage

Ici, vous allez utiliser plusieurs tuyaux d’arrosage. Vous les faites plonger directement dans la piscine pour faire évacuer l’eau. Pour assécher le fond du bassin, vous utilisez la méthode précédente.

Vidange avec la pompe de filtration

 

C’est la méthode la plus rapide et elle convient pour les piscines hors sol en dur : piscine en bois, en béton, en acier, etc. Vous procédez de la même manière comme pour vider une piscine enterrée. Vous mettez la vanne du filtre à sable sur « égout ». Puis, vous lancez la filtration. Pour les quelques litres d'eau qui restent au fond de la piscine, vous pouvez les évacuer manuellement.

Sur le même sujet

 

Le trop-plein est un système permettant de maintenir l’eau de votre piscine à un niveau correct. Sa présence est très utile pour éviter les risques de débordement de votre bassin. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce système.

 

Un nettoyage régulier de votre piscine hors sol est indispensable pour bénéficier d’un excellent confort de baignade durant l’été. Pour cela, il vous faut investir dans quelques équipements. Vous avez aussi besoin d’utiliser des produits désinfectants pour garder votre eau de baignade propre et saine. Découvrez dans ce dossier tout ce dont vous devez faire pour le nettoyage de votre piscine hors sol.

Élément indispensable d’une piscine et véritable chef d’orchestre du système de filtration, la pompe doit être bien choisie. C’est crucial afin qu’elle puisse assurer efficacement son rôle. Cet appareil est fourni avec la piscine lors de son achat. Si ce n’est pas le cas ou encore si vous avez fait construire une piscine maçonnée, il vous faut alors l’acheter séparément. Il se pourrait également que votre pompe de piscine ne fonctionne plus correctement et que vous devez en acheter une autre. Dans ce dossier, découvrez tous nos conseils pour choisir l’appareil adapté à votre bassin.

Les plus lus

keyboard_arrow_up